Fantasy arthurienne

Fantasy Art and Studies, revue bilingue entièrement consacrée à la fantasy, lance un appel à textes et à illustrations pour son septième numéro sur le thème de la « Fantasy arthurienne ».

Un jeune orphelin promis à un avenir glorieux. Une épée plantée dans une enclume. Des chevaliers tous plus braves les uns que les autres. Un Graal introuvable. Des fées merveilleuses. De terrifiants dragons. Des amours impossibles.

Les légendes arthuriennes constituent l'un des thèmes principaux de la fantasy, et inspirent les auteurs depuis des siècles. Le roi Arthur, la reine Guenièvre, l'enchanteur Merlin, les chevaliers Lancelot, Yvain, Perceval, Gauvain, et les autres… Leurs noms résonnent encore aujourd'hui, associés à un bestiaire fabuleux et à des aventures tantôt épiques, tantôt tragiques. Pourtant, il semblerait que toutes les histoires n'aient pas encore été racontées sur les puissantes reines, les sorciers mystérieux et les chevaliers de la Table ronde.

Pour son 7e numéro, la revue Fantasy Art and Studies vous invite à soumettre vos récits de fantasy liés à l'univers du roi Arthur et de ses chevaliers, qu'ils soient situés dans un cadre médiéval, dans notre monde contemporain ou même dans un univers futuriste. Le roi qui a été et qui sera ne connaît aucune frontière.

Consignes :

  • Nouvelles rédigées en français ou en anglais.
  • Taille des textes : 7 pages maximum.
  • Police : Times New Roman, taille 12, interligne simple.
  • Envoi des textes au format Word (.doc) à fantasyartandstudies@outlook.com.
  • Date limite de soumission : 22 juin 2019.

Les illustrateurs inspirés par ce thème arthurien sont également invités à nous contacter.

Retrouvez les dernières actualités de la revue sur son compte Twitter.
 

Recherche d'ATs

Sélectionnez vos critères :

ATs par mot-clé

Page Facebook

Épopées Fictives a sa page Facebook.

Application Android

Téléchargez l'application Android Épopées Fictives sur votre smartphone !

Elle est gratuite et sans pub.

L'équipe Épopées Fictives :
Louisia, Mack et Syrdek